Les actions de GRTgaz en faveur de la sécurité

GRTgaz s’engage au quotidien dans une démarche structurée de maîtrise des risques industriels. L’objectif : préserver l’intégrité des personnes et des biens, en assurant une surveillance et une maintenance sans faille des ouvrages présents sur son réseau.
Superviseurs de chantier - Photo : Vincent Krieger

Le réseau de GRTgaz se compose de stations de compression, de postes de détente, de canalisations, dont GRTgaz assure la conception, la construction, l’exploitation et la maintenance. 
La politique de sécurité de GRTgaz couvre l’ensemble de ces étapes. Elle fixe les règles et les procédures qui cadrent ses activités quotidiennes.

Une politique de sécurité formalisée

Les engagements Sécurité et Sécurité Industrielle de GRTgaz décrivent l’ambition collective de l’entreprise en matière de sécurité et sécurité industrielle. Ils décrivent les actions destinées à maîtriser les risques en matière de sécurité industrielle, de santé-sécurité des personnes. 

Pour assurer la sécurité des personnes, GRTgaz accompagne ses collaborateurs sur le terrain, à raison d’une visite « sécurité » individuelle chaque année. L’objectif : valoriser les bonnes pratiques et détecter les difficultés rencontrées. GRTgaz forme aussi ses managers à la tenue de ces visites. Des supervisions techniques aident à la diffusion de la culture sécurité industrielle au sein de l’entreprise. GRTgaz place à un même niveau d’exigence la sécurité des entreprises intervenant pour son compte et celle de ses salariés. 

Cette politique sécurité s’adapte en permanence à l’évolution du réseau et de l’environnement de GRTgaz en réactualisant au moins tous les 5 ans les études de danger et dans une démarche d’amélioration continue portée par la direction générale, les directions des territoires et les métiers.

Le numérique au service du réseau

L’ensemble du réseau est piloté en temps réel à travers des capteurs, des équipements et des outils de simulation dynamique. Ainsi, GRTgaz à travers des capteurs implantés sur les installations industrielles qui transmettent des données régulièrement ou, selon leur programmation, simplement en cas de dépassement de seuils (vibration, température, pression), s’assure du bon fonctionnement du réseau de transport de gaz.

Mettre en œuvre une maintenance prédictive

GRTgaz exploite aussi les données pour développer la maintenance prédictive. Anticiper les défaillances sur le réseau, diminuer les coûts associés aux réparations, préserver la performance et éviter les interventions inutiles : les objectifs de cette démarche sont nombreux.

Et les équipes de data scientists de GRTgaz mettent aujourd’hui en place des actions concrètes. Leur enjeu : analyser les données collectées dans le cadre des opérations de surveillance de GRTgaz en mixant les technologies du big data et de l’intelligence artificielle.

Maîtriser les travaux de tiers à proximité du réseau

Pour GRTgaz, assurer la sécurité des riverains et des entreprises de travaux qui interviennent à proximité de nos canalisations, consiste avant tout à traiter toute déclaration de tout chantier de terrassement à proximité de son réseau, conformément à la réglementation en vigueur. 

Celle-ci impose au responsable de l’entreprise qui doit effectuer des travaux, de se renseigner sur l'existence de réseaux GRTgaz à l’emplacement de son projet. Si c’est le cas, il doit ensuite déclarer ses travaux par l’intermédiaire d’un « guichet unique » dédié. 

Cette procédure se réalise via un « guichet unique » qui rassemble les coordonnées de tous les exploitants de réseaux. Les équipes de GRTgaz se rendent de manière systématique sur les chantiers déclarés afin de délimiter les canalisations et d’informer les responsables de travaux sur les consignes de sécurité à respecter.

La surveillance avancée du réseau

GRTgaz pilote et surveille le bon fonctionnement de ses réseaux 24h/24 et 7j/7 via des capteurs situés sur tout le réseau, qui informent en permanence les quatre centres de surveillance territoriaux. 

Par ailleurs, pour détecter d’éventuels travaux ne respectant pas l’obligation réglementaire de déclaration, une surveillance des canalisations est réalisée à l’aide de moyens aériens, routiers et terrestres. 

Pour assurer l’inspection des canalisations sur de longues distances ou sur des portions dites atypiques, GRTgaz envisage et teste l’usage de drones. La détection de méthane par hélicoptère est par ailleurs expérimentée. 

De plus, basée sur une cartographie précise, la réalité augmentée pour visualiser les réseaux enterrés est testée par RICE, la direction de la recherche de GRTgaz. L’objectif : être encore plus pertinent dans les préconisations en matière d’ouverture de fouilles pour les entreprises de travaux publics, en particulier dans des sous-sols encombrés. 

Le contrôle et l’inspection pour garantir l’état du réseau

Tous les dix ans, GRTgaz inspecte l’ensemble de son réseau de transport en faisant notamment circuler des pistons instrumentés bardés de capteurs et détecteurs de défauts. S’ajoutent un contrôle permanent des machines de compression, et un suivi précis de leur performance en lien étroit avec les constructeurs.

Tous les cinq ans, GRTgaz révise ses études de dangers pour prendre en compte l’évolution de l’urbanisme autour des canalisations et mettre en place des mesures compensatoires si nécessaire.

Les phases d’un chantier de terrassement en sécurité sur des ouvrages GRTgaz