logo GRT GAZGRT gaz - construisons le transport de demain
La revue soGaz #3
Open Innovation Factory 2019
GRTgaz lance un programme inédit « L’Énergie des Possibles »

Réception de 2400 tubes en prévision de la pose du gazoduc Pitgam-Nédon

05/12/2011

Le déchargement de 2400 tubes en acier dans le Grand Port Maritime de Dunkerque a commencé lundi 5 décembre 2011.

Télécharger le communiqué de presse


Le déchargement de 2400 tubes en acier dans le Grand Port Maritime de Dunkerque a commencé lundi 5 décembre 2011. La réception de ce matériel donne le coup d’envoi du chantier conduit par GRTgaz consistant à poser une nouvelle canalisation de transport de gaz naturel haute pression entre Pitgam et Nédon (51 kilomètres). Acheminés depuis leur site de production en Grèce, les tubes seront entreposés sur le site de stockage en attendant le début des travaux de pose en mars 2012.

Au total 25000 tonnes de matériel seront déchargés à Dunkerque entre décembre 2011 et janvier 2012. Chaque tube mesure plus de 17 mètres de long pour un diamètre de 1200 mm et pèse environ 10 tonnes. 80% de ces tubes seront déposés sur des barges pour être livrés au Port fluvial d’Arques (59) par le biais du canal de Neuffossé. Les 20% restants seront acheminés par camion depuis Dunkerque jusqu’aux sites de stockage, à raison d’un tube par camion.

Une livraison par rail de 785 tubes a déjà eu lieu courant novembre 2011 depuis leur site de production en Allemagne. Ces tubes ont été transférés par barge jusqu’au Port d’Arques, à proximité des aires de stockage mis à disposition de GRTgaz par le Port d’Arques et la Communauté d’Agglomération de Saint Omer.

En conformité avec ses engagements environnementaux, GRTgaz a convaincu ses fournisseurs de recourir aux moyens de transport les plus écologiques. Ce choix repose sur une collaboration exemplaire du Port d’Arques qui a mis à la disposition du projet ses installations sur les berges du canal de Neuffossé ainsi que des aires de stockage adaptées à proximité du chantier (d’environ 30 000 m2 et 22 000 m2).

Le tronçon entre Pitgam et Nédon sur 51km constitue la première phase d’une nouvelle artère, les Hauts de France II, qui consiste à doubler le gazoduc existant entre Dunkerque (59) et Cuvilly (60). Ce développement participe au renforcement des installations de GRTgaz en vue d’accueillir le futur terminal méthanier de Dunkerque. Il contribuera à sécuriser les approvisionnements en créant des capacités d’interconnexion supplémentaires entre la Belgique et la France. Il a obtenu à ce titre une subvention de la Commission européenne dans le cadre du Plan Energétique Européen de Relance (PEER).

Contact presse

  • Christophe Feuillet
    Tél. : 01 55 66 42 68