logo GRT GAZGRT gaz - construisons le transport de demain
Résofil no.13 et archives
Un autre regard sur notre rapport d’activité et de développement durable
Et si vous rejoigniez nos équipes ? - crédits photos : Philippe Dureuil, Hubert Mouillade, Cédric Helsy
Fonctionnement du réseau de transport de gaz en hiver
Val de Saône - Un programme pour assurer pour assurer la compétitivité  et la sécurité d'approvisionnement en France - Crédit photo : Jean-Luc Kaiser

Réalité augmentée, réalité virtuelle : l’innovation au service de la performance

Pour GRTgaz, l’amélioration continue de la performance et de la sécurité des infrastructures passe par l’innovation !

Pour mieux servir nos clients, protéger nos collaborateurs et les riverains de nos ouvrages, nous expérimentons sur notre réseau de nouvelles solutions à partir des technologies de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée.

La réalité augmentée, nouvel outil de télédiagnostic et de soudure

L’intérêt de la réalité augmentée pour GRTgaz ? Accroitre la qualité de nos diagnostics lors d’opérations de maintenance préventive, ou encore fournir une assistance à la maitrise d’ouvrage sur des chantiers.

La réalité augmentée… C’est quoi ?

Il s’agit de l’incrustation et de la superposition immédiate d’images ou d’objets de manière réaliste sur une image réelle lors d’une situation donnée.

  • Télédiagnostic via lunettes connectées
    Equipés d’un masque ou de lunettes dotés d’une caméra embarquée, les agents transmettent les images de leur intervention en temps réel à un expert qui peut alors les conseiller à distance. En phase d’essai depuis fin 2015, le télédiagnostic a significativement facilité de nombreuses opérations de maintenance. Du fait de son efficacité, il a remporté un franc succès auprès de tous nos collaborateurs.
  • Du monde virtuel à la réalité… une question de soudure
    Sécuriser les opérations et les infrastructures, telle a toujours été la priorité de GRTgaz. Un objectif qui passe avant tout par la fiabilisation de la soudure des canalisations de notre réseau. En partenariat avec des acteurs universitaires et industriels, nous développons un casque de soudure intégrant les informations de soudage directement en surimpression sur la visière : température, vitesse... Ainsi, en recourant à la réalité augmentée, il est désormais possible de s’assurer de la qualité de la soudure en temps réel, sans attendre le verdict du contrôle a posteriori. En attendant la mise à disposition du casque, nos équipes utilisent une solution sous forme d’affichage déporté. Les informations sont lues et vérifiées par un contremaitre installé à distance qui analyse les mesures et donne les consignes en direct au soudeur.

Réalité virtuelle et formation : le choix gagnant de GRTgaz

Depuis 2016, GRTgaz forme ses collaborateurs à l’aide des dernières technologies de réalité virtuelle ! Comment ? Grâce à l’application « ITX VR », une solution immersive interactive reproduisant en tout point l’une de nos installations industrielles de livraison de gaz.

Présentation de l'outil « ITX VR » en vidéo

Initié en 2015 avec la collaboration de Virtual Resident et développé avec MiddleVR, ce projet innovant est récemment entré dans sa phase opérationnelle. Comme dans un jeu vidéo, les techniciens équipés de casques immersifs HTC Vive peuvent manipuler les vannes et autres outils de commande, acquérant ainsi les bons gestes et les réflexes adaptés. La réalité virtuelle permet aux exploitants de réaliser des actes techniques et d’appréhender leurs conséquences sur les installations dans des conditions très proches du réel. L’application reproduit l’outil industriel et offre la possibilité de simuler des actions rares sans affecter la continuité et la sécurité des ouvrages gaziers.

Résultat : l’application « ITX VR » est fortement plébiscitée par nos collaborateurs. Un succès qui présage du développement de cet outil de formation et d’une utilisation plus large de la réalité virtuelle chez GRTgaz.

Vue de l’application ITX VR et Salariés de GRTgaz en intervention sur un poste standard

Portrait de Joël Rennie, Responsable du pôle exploitation en Val de Seine - crédit photo : Philippe Arnoux

« Avant la réalité virtuelle, il était impossible de confronter nos agents à certaines pannes, ou simplement à un scénario d’accident. Désormais les opérations, même les plus rares, peuvent être simulées sans le moindre risque. »
Joël Rennié, Responsable du pôle exploitation en Val de Seine