logo GRT GAZGRT gaz - construisons le transport de demain
Le Catalogue des Prestations au 1er janvier 2017 est en ligne !
Fonctionnement du réseau de transport de gaz en hiver
Val de Saône - Un programme pour assurer pour assurer la compétitivité  et la sécurité d'approvisionnement en France - Crédit photo : Jean-Luc Kaiser
Des solutions d’avenir pour la  transition énergétique - Biométhane, GNV, Power to Gas...

Le biométhane, à la fois gaz et énergie renouvelable

Un gaz renouvelable source d’énergie

Utilisation de déchets - méthanisation, production de gaz - épuration de biométhane

Le biométhane est un gaz combustible produit à partir de la transformation de matières organiques issues de divers secteurs : agricole, industriel, déchets de restauration, déchets de collectivités, gaz issu des installations de stockage des déchets non dangereux (ISDND), etc.

La digestion de ces matières organiques produit du biogaz pouvant être valorisé par combustion sous forme de chaleur et/ou d’électricité. Ce biogaz peut être purifié pour atteindre la qualité du gaz naturel. On l’appelle alors « biométhane ». Une fois épuré et odorisé, il peut être injecté dans les réseaux de gaz.

Ses emplois sont multiples : chauffage, électricité, carburant…

La production de biogaz génère un résidu appelé digestat. Engrais organique naturel, il est répandu sur les terres agricoles et se substitue ainsi aux engrais minéraux d’origine fossile.

Propre et vertueux par excellence, dynamique pour nos territoires, le biométhane induit un nouveau regard sur notre énergie. Sa production fait partie de la stratégie de développement des énergies renouvelables en France depuis 2011. En 2015, 17 sites ont pu injecter 82 GWh de biométhane dans l’ensemble des réseaux de gaz1.

Utilisation de déchets - méthanisation, production de gaz - épuration de biométhane

Le biométhane, gaz renouvelable issu des territoires

En septembre 2015, GRTgaz a raccordé, une unité majeure de production de biométhane. A partir de 73 000 tonnes de déchets, ce sont 28 GWh/an de biométhane qui pourront être produits par le SMET 71, syndicat intercommunal de Saône-et-Loire. Une quantité de gaz renouvelable équivalente à la consommation annuelle de 1202 bus ou de 2 5003 logements chauffés au gaz et qui permet d’éviter l’émission de 5 000 tonnes de CO2 par an. Ce gaz vert est acheté et consommé par l’industriel voisin TERREAL qui, pour produire ses tuiles, peut ainsi remplacer 1/3 de sa consommation de gaz naturel par une énergie renouvelable.

Acteur des solutions climat, GRTgaz s’implique ainsi de manière pérenne dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre, assure des revenus et des emplois locaux non délocalisables et nourrit un cercle vertueux d’économie circulaire. Grâce à son expertise technique, GRTgaz se positionne comme un facilitateur sur la chaîne de valeur de ce gaz vert issu des territoires.

Biométhane et transition énergétique : des perspectives prometteuses

L’ADEME4 prévoit que 500 à 1 400 sites pourraient injecter entre 12 et 30 TWh/an de biométhane dans les réseaux vers 2030. Cette prévision s’inscrit dans l’objectif que s’est fixé l’État dans la loi n°2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte : que 10 % du gaz consommé en 2030 soit d’origine renouvelable.

Une analyse du cycle de vie du biométhane réalisée par GRDF et l’ADEME5 a démontré que le développement de la filière biométhane permettrait d’éviter l’émission de 750 000 tonnes de CO2 pour la seule année 2020, pour une consommation de 4 TWh/an de biométhane consommé. En cumulé, l’émission de plus de 2 millions de tonnes de CO2 équivalent serait ainsi évitée grâce au développement de la filière biométhane à cet horizon. Autrement dit, pour chaque mégawatheure (MWh) de biométhane produit, injecté et consommé, une économie de 188 kilogrammes de CO2 équivalent est réalisée.

Chiffres clés du biométhane

Chiffres clés du biométhane

Green Gas : GRTgaz, acteur engagé contre les émissions de CO2

GRTgaz a rejoint en 2013 l’initiative Green Gas à laquelle participent 7 entreprises européennes d’infrastructures gazières.

Les entreprises membres de l'initiative Green Gas sont convaincues que le gaz et les infrastructures gazières jouent un rôle clé dans l’atteinte des objectifs européens d'émissions de carbone à un prix raisonnable pour la société et les consommateurs et travaillent ensemble afin de dégager des lignes de conduite concrètes pour l'horizon 2050.


1 Panorama du gaz renouvelable en 2015
2 Consommation moyenne d'un bus 225 MWh/an.
3 Consommation moyenne des clients : 12 MWh/an (source GRDF)
4 Green Gas Grids – une vision pour le biométhane en France pour 2030 – ADEME – décembre 2014
5 Quantis – ENEA/GRDF – évaluation des impacts GES de l’injection du biométhane dans les réseaux de gaz naturel – Rapport final – 7 avril 2015