logo GRT GAZGRT gaz - construisons le transport de demain
La revue soGaz #3
Open Innovation Factory 2019
GRTgaz lance un programme inédit « L’Énergie des Possibles »

GRTgaz finalise son programme de développement dans le Nord de la France

GRTgaz finalise un vaste programme de développement du réseau de transport de gaz dans le Nord de la France.

Après la mise en service de l’Artère des Flandres (23 km entre Pitgam et Hondschoote) et d’un tronçon majeur de l’Arc de Dierrey (188 km entre Cuvilly et Dierrey-Saint-Julien) la semaine dernière,  GRTgaz annonce le raccordement de son réseau au terminal méthanier de Dunkerque ainsi que la mise en service de la station d’interconnexion de Pitgam. Engagée depuis plusieurs années, la construction de ces ouvrages, approuvés par la Commission de régulation de l’énergie (CRE), représente un investissement global de près de 900 millions d’euros pour GRTgaz1 auquel s’ajoute 340 M€ pour le gazoduc Hauts de France II (191 km de Dunkerque à Cuvilly) mis en service en novembre 2014.

Ce développement majeur des infrastructures de GRTgaz permettra de renforcer la flexibilité du réseau de transport et d’accueillir les nouveaux flux de gaz en provenance du terminal méthanier de Dunkerque. De Dunkerque (Nord) à Dierrey-Saint-Julien (Aube), 400 kilomètres de réseaux de transport de gaz entrent ainsi en service (voir la carte ci-dessous) :

  • L’Artère des Hauts de France II est raccordée au terminal méthanier de DK LNG. A compter de 2016, ce terminal offrira une capacité annuelle de 13 milliards de m3 aux marchés français et belge.
  • La station d’interconnexion de Pitgam joue le rôle clé de plateforme d’aiguillage des flux en provenance du terminal de Dunkerque et de Mer du Nord. Elle permet leur acheminement vers le cœur du réseau de GRTgaz et vers la Belgique.
  • L’Artère des Flandrespermet aux expéditeurs d’acheminer, pour la première fois, du gaz depuis la France vers la Belgique à partir du point frontière Hondschoote/Alveringem.
  • L’Arc de Dierrey, nouvelle canalisation, relie Cuvilly à Dierrey-Saint-Julien sur une distance de 188 km. A terme, un second tronçon de 120 km situé entre Dierrey-saint-Julien et Voisines (Haute-Marne) sera opérationnel fin 2016. Le projet Arc de Dierrey bénéficie du soutien de la Commission européenne dans le cadre du Plan énergétique européen pour la relance.

Carte du programme de développement de GRTgaz dans le Nord de la France (source : GRTgaz)

1 L’investissement global de 900 millions d’euros inclut le second tronçon de l’Arc de Dierrey qui entrera en service fin 2016.


CONTACT PRESSE GRTgaz :