logo GRT GAZGRT gaz - construisons le transport de demain
La revue soGaz #3
Open Innovation Factory 2019
GRTgaz lance un programme inédit « L’Énergie des Possibles »

Hiver 2014-2015

Pas de tension particulière prévue pour le système gaz en France.


Winter outlook 2014 - 2015 - prévisions de fonctionnement en situation de tension sur le réseau de GRTgaz


A l’entrée de l’hiver 2014 - 2015, GRTgaz observe que les conditions d’exploitation prévisionnelles de son réseau de transport de gaz sont satisfaisantes. Cette situation doit permettre d’assurer un équilibre entre l’offre et la demande de gaz dans des conditions de fonctionnement normales des installations. Le mécanisme d’info-vigilance mis en place en 2013 à l’attention des utilisateurs du réseau de transport est reconduit afin de faire face à d’éventuelles situations imprévues.

Par rapport à l’hiver 2013-2014, la principale évolution réside dans un meilleur niveau de remplissage des stockages souterrains favorisé par un renforcement de la réglementation et des contrôles de son application, ainsi que par un plus grand écart de prix entre l’été et l’hiver.

En cas de grande vague de froid, l’analyse de GRTgaz montre que la continuité d’alimentation pourrait être assurée en mobilisant tous les points d’entrée sur le réseau et notamment les émissions des terminaux méthaniers de Fos et Montoir-de-Bretagne.

Par souci de transparence et d’anticipation, GRTgaz reconduit le mécanisme d’info-vigilance sur son site Internet à l’attention des utilisateurs du réseau pour prévenir toute situation de tension qui pourrait survenir au cours de l’hiver. Cette information qui donne une visibilité à 5 jours est accompagnée de recommandations à mettre en œuvre selon les situations rencontrées.

GRTgaz doit garantir à tout instant l’équilibre des flux de gaz naturel sur son réseau. Il dispose des capacités nécessaires pour assurer la continuité d’acheminement et offrir aux acteurs du marché le choix entre différentes combinaisons d’approvisionnement. Cependant, en période de grand froid, il doit pouvoir s’appuyer sur tous les points d’entrée du gaz sur le territoire : interconnexions terrestres, terminaux méthaniers et stockages souterrains dont le rôle est incontournable dans le système gazier français.


CONTACT PRESSE :