logo GRT GAZGRT gaz - construisons le transport de demain
La revue soGaz #3
Open Innovation Factory 2019
GRTgaz lance un programme inédit « L’Énergie des Possibles »

Bilan 2012 des consommations

22/01/2013

GRTgaz observe une hausse de +3,2% des consommations de gaz naturel sur son réseau (461 TWh en 2012) par rapport à l’année 2011 (447 TWh).

Télécharger le communiqué de presse
Consulter les analyses sur le réseau de transport


Cette évolution globale des consommations brutes est cependant variable selon le profil des consommateurs raccordés au réseau de transport.

La consommation des distributions publiques (300 TWh) progresse de 11,6% par rapport à 2011, une année particulièrement douce.  2012 a été une année plus conforme à la normale sur le plan climatique, à l’exception du mois de février, un des mois les plus froids depuis plus de 50 ans. Pendant douze jours consécutifs, la température moyenne sur les zones desservies par GRTgaz est restée très basse aux environs de -5°C. Le 8 février, un pic de consommation journalière de 3 405 GWh a été atteint, correspondant à 158 000 MW de puissance instantanée appelée, dont près de 6 % par les centrales électriques fonctionnant au gaz. Après correction climatique, la consommation des distributions publiques (301 TWh estimée) reste stable par rapport à 2011.

En ce qui concerne la consommation des clients industriels raccordés au réseau de GRTgaz (161 TWh), elle accuse une baisse de -9,5% par rapport à 2011. Le net recul de la demande de gaz naturel pour la production d’électricité centralisée (- 38%) explique en grande partie cette évolution. Le niveau de consommation des industriels observé en 2012, semblable à 2009, reflète le fort ralentissement de l’activité économique ces derniers mois en France. Hors production d’électricité centralisée, la consommation des industriels raccordés au réseau de GRTgaz accuse une baisse de -3,8% par rapport à 2011. Tous les secteurs d’activité sont concernés à l’exception du secteur verrier qui reste en progression et de l’agroalimentaire, relativement stable.

Par ailleurs, les quantités de gaz transportées par le réseau de GRTgaz sont quasiment identiques à celles de 2011 : 637 TWh avec cependant des schémas d’approvisionnement différents de ceux des années précédentes. Au cours de l’année écoulée, le système de transport de GRTgaz a démontré sa performance en offrant de larges possibilités d’arbitrage aux expéditeurs, y compris dans des conditions d’exploitation inhabituelles (période de froid intense, net recul des réceptions de GNL). Le marché de gros a ainsi poursuivi sa dynamique en 2012 avec une progression de 15% des échanges sur le réseau de GRTgaz (514 TWh). Le nombre d’expéditeurs utilisant le réseau de transport a lui aussi progressé pour atteindre 98 sociétés clientes contre 89 un an plus tôt.


CONTACT PRESSE :