logo GRT GAZGRT gaz - construisons le transport de demain
Covid-19 - Les équipes de GRTgaz, mobilisées pour assurer  la continuité de service du réseau gaz

Signature d'un contrat de raccordement de biométhane entre GRTgaz et la Monte Blanche

01/09/2017

Le 1er septembre à l’occasion du Carrefour des Élus à Châlons-en-Champagne, Jean-Pierre GORY, Directeur Commercial Adjoint de GRTgaz, Xavier ROY et Jean-Pierre LACUISSE, cogérants de la société La Monte Blanche SAS, ont signé le contrat de raccordement et d’injection au réseau de GRTgaz du projet d’unité de méthanisation situé à Fère Champenoise (Marne).

Cette signature, en présence de Franck LEROY, Vice-Président de la région Grand-Est en charge de la Solidarité Territoriale, la Qualité de vie et la Transition énergétique, et de Jean-Luc SAUBLET, Directeur Régional Délégué de l’Ademe Grand-Est, s’inscrit dans le cadre du développement régional du biométhane, gaz renouvelable produit localement.

Premier projet raccordé au réseau de GRTgaz en Grand-Est, l’unité de méthanisation produira du biométhane à partir de 10 000 tonnes annuel de co-produits issus majoritairement de l’industrie agroalimentaire locale et de CIVE*. Le site injectera, dès sa mise en service en septembre 2018, près de 13 millions de kilowattaheures/an de biométhane soit l’équivalent de 57 bus ou de 1 100 logements, tout en évitant l’émission de 2 400 tonnes de CO2/an dans l’atmosphère. 

Sous l’impulsion du bureau d’études aubois Artaim Conseil, le projet de La Monte Blanche, qui représente un investissement global de 5,4 millions d’euros, a pu voir le jour grâce à l’accompagnement de l’Ademe à hauteur de 17,5% de l’investissement dans le cadre de sa politique de soutien à la méthanisation.

L’injection de biométhane dans les réseaux de gaz permet à l’ensemble des consommateurs de gaz français (industriels, consommateurs domestiques, stations de gaz naturel carburant) d’accéder à du gaz renouvelable tout en conservant la facilité d’usage du gaz naturel. GRTgaz met ses infrastructures gazières et ses compétences au service de l’industrie, des collectivités et du monde agricole afin de soutenir la filière biométhane.

À fin 2016, les capacités d’injection de biométhane déjà développées sur 7 méthaniseurs dans le Grand-Est représentaient 82 millions de kWh/an, soit 40% des capacités totales françaises. À fin juin 2017, les opérateurs de réseaux de gaz identifient 47 nouveaux projets en construction ou en études avancées dans le Grand-Est pour un total de près de 1 milliard de kWh injectables dans les réseaux gaz à l’horizon 2020, soit l’équivalent de la consommation de près de 100 000 logements. Sur ces 47 projets, 12 prévoient un raccordement sur le réseau de transport de GRTgaz, pour un total de 450 millions de kWh /an soit la moitié du potentiel total. 

* : Culture Intermédiaire à Vocation Énergétique