logo GRT GAZGRT gaz - construisons le transport de demain
Le Gaz. L’Énergie des Possibles. Une campagne inédite pour révéler toutes les innovations du gaz en faveur de la transition écologique

Situation et perspectives

Une demande bien orientée

Station de compression
Évolution consommation et approvisionnements de gaz de l’UE d'ici 2015
 

L'impact de Fukushima

L'accident nucléaire déclenché par le tsunami du 11 mars 2011 au Japon a ravivé les débats sur la sécurité des centrales nucléaires et la diversification des sources d’alimentation en énergie.
L’Allemagne a décidé l’arrêt du nucléaire à l’horizon 2022. Les réacteurs les plus anciens ont été arrêtés dès 2011 (7 GW). La Commission Européenne a demandé des tests de résistance pour toutes les centrales nucléaires.
Ce contexte favorise une demande additionnelle de gaz en remplacement du nucléaire et en synergie avec le développement des énergies renouvelables. Cette posture va soutenir les investissements dans de nouvelles infrastructures gazières.

 

Des prix en hausse

Les prix des contrats à long terme sont largement indexés sur l'évolution du prix du pétrole. Les prix "spot" à court terme ont fortement progressé en 2010 en raison de la hausse de la demande, mais sont restés globalement inférieurs aux prix des contrats long terme. Cela a permis aux acteurs de marché d’effectuer des arbitrages entre différentes sources d’approvisionnement de gaz.

 

Des places de marché dynamiques

Ces conditions ont favorisé une forte croissance des volumes échangés sur toutes les places de marché à court terme en Europe. Ces places de marché offrent une référence de prix commune et publique basée sur les anticipations des acteurs.
L’augmentation de la liquidité des marchés de gros a stimulé la concurrence entre les fournisseurs de gaz : on observe une hausse des parts de marché de la part de nouveaux acteurs tant pour la fourniture de gaz à des clients finaux que pour des opérations de trading.