logo GRT GAZGRT gaz - construisons le transport de demain
Campagne de communication pour soutenir le développement des gaz renouvelables en France
Consulter le site Gas in Focus et l'édition 2020
Maquette d’information numérique et interactive Connect
Déclaration de performance extra financière de GRTgaz

Questions - réponses

  • 1. Qu’avez-vous prévu pour limiter les nuisances sonores du site ?

    D’un point de vue réglementaire, la nouvelle interconnexion est soumise à l’arrêté du 31 août 2006 relatif à la lutte contre les bruits de voisinage et au code de la santé publique.

    Cet arrêté expose les dispositions auxquelles GRTgaz doit se conformer pour contrôler les nuisances sonores et faire en sorte qu’elles soient satisfaisantes pour l’environnement humain et naturel. Ces nuisances sont identifiées lors de l’étude d’impact.

  • 2. Pourquoi construire un nouveau site et ne pas relier les nouvelles canalisations sur le site existant ?

    Pour des raisons de sécurité liées à la présence d’axes routiers (RD935 et RD1017) et d’un site de stockage de gaz sur la commune de Gournay sur Aronde, le choix s’est porté sur la construction d’une nouvelle station d’interconnexion plutôt que l’agrandissement de la station de compression actuellement en service à Cuvilly.

    Le choix du site a également été guidé par la volonté de construire la nouvelle station d’interconnexion dans une zone éloignée des zones urbanisées, tout en restant sur le tracé des futures canalisations Hauts de France II et Arc de Dierrey, ceci afin de limiter les impacts économiques, environnementaux et humains.

  • 3. Vous construisez le nouveau site sur une partie du bois de Lataule. Quelles seront les mesures mises en œuvre pour compenser le déboisement ?

    L’installation de l’interconnexion nécessitera le déboisement d’une partie du bois de Lataule. Cette bande, située au Nord du boisement, représente une superficie d’environ 1,3 ha.
    D’un point de vue paysager, les nuisances liées à ce défrichement seront limitées par le maintien du boisement proche. D’un point de vue réglementaire, GRTgaz compense ce déboisement. En ce sens, 2,6 ha seront reboisés sur le prolongement du peuplement existant, à l’Est du bois de Lataule.

    Ce boisement restera en cohérence avec la biodiversité locale.