logo GRT GAZGRT gaz - construisons le transport de demain
La revue soGaz #4
Crédit photo : FFRandonnée
Consulter le site Gas in Focus et la nouvelle édition 2019
Open Innovation Factory 2019
GRTgaz lance un programme inédit « L’Énergie des Possibles »

Un dialogue indispensable entre tous les acteurs

L’aménageur du Grand Paris fait appel à de très nombreuses entreprises pour réaliser les travaux d’aménagement, qui impactent la plupart des réseaux et leurs gestionnaires.

Pour que ces acteurs puissent non seulement travailler en toute sécurité et avec efficacité, mais aussi cohabiter sereinement avec les riverains, la circulation routière ou les entreprises locales, le dialogue est de mise !

Les acteurs en présence

Les travaux de création ou de prolongation des différentes lignes de transport – avec des lignes de métro ou de tramway, des voies ferrées, mais aussi des gares, des sites et bâtiments dédiés à la maintenance, etc. – impliquent de très nombreux acteurs : les pouvoirs publics qui autorisent ces travaux, les entreprises qui supervisent ces réseaux, des entreprises de travaux (terrassement, travaux publics, construction…), etc.

Mais ces travaux impactent aussi de nombreux réseaux (eau, électricité, assainissement, gaz, telecom, fibre optique, etc.) et leurs gestionnaires. Des gestionnaires qui doivent intervenir sur leurs réseaux pour les rendre compatibles avec les nouveaux aménagements réalisés.

Un dialogue constant…

Le pilote de l’ensemble du projet, et coordinateur des opérations, est la Société du Grand Paris (SGP), avec qui GRTgaz doit mener un dialogue étroit.
GRTgaz a divisé l’Île-de-France en territoires : au sein de chacun, un département Maîtrise d’ouvrage de la direction Projet assure ce dialogue.
Ensuite, sur chaque chantier, GRTgaz nomme un chef de projet, et le coordinateur Santé Prévention Sécurité intervient en tant que garant du respect des règles de sécurité.

… et multiple

Au-delà de la Société du Grand Paris, qui supervise en particulier les différents projets liés à la création de nouvelles lignes de métro, les principaux interlocuteurs de GRTgaz sont :

Les étapes des travaux

  1. La phase d’étude
    Sur chaque chantier, une phase d’étude est d’abord menée, lorsque les entreprises tierces adressent aux exploitants de GRTgaz leurs intentions de projets. Cette communication se fait dans le cadre des Déclaration de projet de travaux (DT) et déclaration d'intention de commencement de travaux (DICT) prévues par la réglementation anti-endommagement.
    Cette réglementation vise à éviter les endommagements de réseaux lors des travaux en sous-sol. Elle précise les responsabilités de chacun, prévoit la formation des intervenant et la fiabilisation de la cartographie des réseaux, précise les techniques de travaux adaptées… Elle impose le cas échéant des investigations complémentaires, avant le début des travaux.

  2. La convention d’études et de travaux
    Si des interactions avec le réseau sont confirmées, une concertation est engagée avec l’aménageur, et une convention d’études et de travaux est signée pour cadrer les attentes réciproques, les données d’entrée et de sortie.
    Les démarches administratives sont ensuite menées – par exemple, le déplacement d’une canalisation exige une autorisation.

  3. Les travaux… et leur planning
    Enfin, un planning est établi… mais il est mouvant ! Bien souvent, GRTgaz doit réaliser une phase à la fois, se tenant prêt à reprendre un chantier dès que le feu vert est donné par l’aménageur. Par exemple, la phase d’étude est réalisée, puis le chantier est stoppé pour quelques jours, quelques semaines ou quelques mois. Le planning et la gestion des ressources sont donc complexes pour GRTgaz, qui doit se montrer réactif.

Un effort de communication et de pédagogie auprès des riverains

La circulation piétonne et routière représente un paramètre crucial de toute intervention en Île-de-France : réduire l’impact des travaux sur la circulation est un point-clé de leur acceptation.
GRTgaz, dont les opérations sont planifiées très en amont des projets, est bien souvent premier à intervenir sur un futur chantier.
Il est donc indispensable de faire preuve de pédagogie :

Aussi, avant le lancement des travaux, des flyers sont distribués dans les boîtes aux lettres des riverains : ils précisent la nature des travaux, leur durée et les perturbations à prévoir. Une plaquette est par ailleurs mise à disposition.

Une charte commune, pour optimiser la coordination

Sur les nombreux chantiers de transport du Grand Paris, GRTgaz n’est pas le seul à effectuer des aménagements. On y croise aussi EDF, RTE, Orange ou encore Veolia. En effet, les travaux liés au développement des transports – et tout particulièrement les travaux souterrains destinés à créer les lignes de métro –impactent les réseaux d’eau, de transport et de distribution d’énergies, d’assainissement, de communications, etc.

Il est donc indispensable de coordonner ces différents acteurs impliqués sur les mêmes sites pour optimiser leurs interventions. Aussi, en 2014, la Société du Grand Paris a signé une charte avec les entreprises, pour que les travaux de la ligne 15, qui reliera en 2020 pas moins de 16 gares sur 33 km, se déroulent dans les délais. Cette « charte des travaux préparatoires » présente les engagements de tous ces acteurs, parmi lesquels « la coordination des interventions pour un enchaînement optimal des opérations ». La préparation en amont est garante du bon déroulement des travaux !

Une charte commune, pour optimiser la coordination

Toujours plus proche des territoires, GRTgaz s’implique étroitement dans le projet du Grand Paris. Son ambition : garantir l’approvisionnement en gaz des industries et des particuliers, grâce à un réseau de transport sûr, fiable et performant, tout en réduisant son empreinte environnementale.
Aussi, pour diminuer les rejets résiduels de gaz naturel à l’atmosphère lors des interventions sur le réseau nécessitant la purge de canalisation, GRTgaz a lancé cet été un appel à projet dans le cadre des « Challenge Open Innovation ».

Un appel à projet relayé par CCI Business Grand Paris, plateforme des investissements du Grand Paris et outil régional de référence pour donner de la visibilité aux investissements publics et privés et aux chantiers associés.