logo GRT GAZGRT gaz - construisons le transport de demain
La revue soGaz #4
Consulter le site Gas in Focus et la nouvelle édition 2019
Open Innovation Factory 2019
GRTgaz lance un programme inédit « L’Énergie des Possibles »

État des lieux du biométhane en France et pistes de réflexion pour le développement de la filière

À l’issue d’un travail collaboratif, ENEA Consulting et 7 partenaires de référence, Biogaz Vallée, Cryo Pur, GRDF, GRTgaz, Meridiam, TIGF et TOTAL, publient une étude proposant une analyse approfondie de l’état de développement de la filière biométhane française. Cet état des lieux complet et objectif s’accompagne de pistes de réflexion pour le développement de la filière.


Consulter la synthèse étude ENA


Lancée en 2011, la filière biométhane française est une filière jeune, dynamique et déjà compétitive. L’étude coordonnée par ENEA Consulting identifie plusieurs leviers susceptibles de lui permettre de s’inscrire durable-ment dans le mix énergétique français.

  • Axe industriel
    réduire les coûts grâce à l’innovation et l’optimisation des technologies et des pratiques opératoires. L’étude détermine ainsi qu’une réduction de 30 % des coûts de production actuels est accessible d’ici 5 à 10 ans.
  • Axe réglementaire
    adapter progressivement le cadre de soutien en cohérence avec l’évolution de la maturité de la filière.
  • Axe financier
    faire émerger des schémas de financement efficaces et adaptés aux spécificités des projets biométhane. L’étude estime qu’un volume de financement de 10 Mds € sera nécessaire à horizon 2030 pour continuer à développer le parc de production.
  • Axe administratif
    simplifier les démarches permettra de réduire les temps de développement des projets.

Implantée au coeur des territoires, la filière biométhane offre des externalités positives de diverses natures dont la valorisation contribuera à inscrire la filière sur le long terme. Le développement du biométhane permettra notamment :

  • d’ancrer une économie circulaire à l’échelon local en matière de gestion et de recyclage des déchets
  • de renforcer le développement de solutions de mobilité durable dans le secteur du transport grâce au biométhane carburant (bioGNV), sous forme de bioGNC ou bioGNL, afin d’améliorer la qualité de l’air
  • de contribuer au développement de l’économie locale en assurant un complément de revenu aux agriculteurs (90 % du potentiel de production de biométhane est agricole)
  • d’atteindre les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) fixés par la Loi de Transition Énergétique pour la Croissance Verte

Eléments clés à fin juin 2017

Téléchargez la synthèse en ligne


CONTACT PRESSE GRTgaz :