logo GRT GAZGRT gaz - construisons le transport de demain
Maquette d’information numérique et interactive Connect
Déclaration de performance extra financière de GRTgaz
Panorama du Gaz renouvelable 2019
La revue soGaz #5

Premier poste d’injection de biométhane en Bretagne

25/01/2018

GRTgaz installe son 1er poste d’injection de biométhane en Bretagne pour Vol-V.

Premier poste d’injection de biométhane en Bretagne - Châteaulin - crédit : Isabelle Poulit / GRTgaz

Le 25 janvier 2018, Jean-Victor ROTGER, Délégué Relations Commerciales Centre Atlantique de GRTgaz, Clotaire Lefort, Directeur Général de Vol-V Biomasse et Gaëlle Nicolas, Maire de Châteaulin (Finistère) se sont réunis à l’occasion de l’installation du poste d’injection de biométhane qui sera raccordé à la Centrale Biométhane de Kastellin de Vol-V. Le biométhane produit par ce site et issu du traitement de déchets agricoles, industriels, verts et alimentaires, permettra d’éviter l’émission de 6 000 tonnes/an de CO2.

Le chantier GRTgaz, initié en février 2017, franchit une étape importante avec la pose du poste d’injection qui sera ensuite raccordé au site de Vol-V. Le coût de cette opération s’élève à 1,1 M€ et aura mobilisé une équipe d’une vingtaine de personnes. Les premiers m3 de biométhane seront injectés dans le réseau de transport de gaz de GRTgaz dans quelques semaines. La Centrale Biogaz de Kastellin permettra d’injecter 23 GWh/an soit l’équivalent de 2  400  000 de m3 1 de biométhane, ce qui représente la consommation annuelle de 1022 bus roulant au gaz ou de 2 2503 logements chauffés au gaz.

Le savoir-faire de Vol-V a facilité le développement de ce projet de méthanisation territoriale qui répond aux enjeux de la transition énergétique et qui s’inscrit résolument dans le concret de l’économie circulaire. L’injection de biométhane dans les réseaux de gaz permet à l’ensemble des consommateurs de gaz français (industriels, consommateurs domestiques, stations de gaz naturel carburant) d’accéder à du gaz renouvelable sans changer leurs installations. GRTgaz met ainsi ses infrastructures gazières et ses compétences au service de l’industrie, des collectivités et du monde agricole afin de soutenir la filière biométhane.

Fin 2017, 44 sites injectent du biométhane dans les réseaux de gaz en France. GRTgaz prévoit le raccordement de 5 nouvelles installations sur son réseau en 2018 (représentant autour de 150 GWh/an), dans un contexte de développement complexe pour les porteurs de projet. Réduisant les émissions de CO2 à toutes les étapes du processus, la filière de l’injection de gaz renouvelable a permis l’économie de 76 700 tonnes de gaz à effet de serre en 2017.

1 Valeur moyenne (de basse calorie) de 1 m3 = 10,3 kWh.
2 Consommation moyenne d'un bus 225 MWh/an.
3 Consommation moyenne des clients : 12 MWh/an (source GRDF)