logo GRT GAZGRT gaz - construisons le transport de demain
Bilan gaz & gaz renouvelables 2020
Campagne de communication pour soutenir le développement des gaz renouvelables en France
Consulter le site Gas in Focus et l'édition 2020
Maquette d’information numérique et interactive Connect

GRTgaz et le territoire

 

Arbre au bord d'une route de campagne - Juin 2007 - Cuvilly (60)

Afin d’améliorer l’insertion du projet au sein du territoire, GRTgaz engage le dialogue avec les acteurs du territoire, dès les premières phases d’études du projet et ce jusqu’à la mise en service de l’ouvrage.

  • La phase de conception

    Lors de la phase de conception, des études ont été menées afin d’évaluer l’insertion de la future station d’interconnexion au sein de son environnement :

    • L’étude d’impact évalue les conséquences du futur ouvrage sur l’environnement naturel et agricole et préconise les moyens à mettre en œuvre pour éviter, réduire, et le cas échéant compenser ces impacts.
    • L’étude de dangers analyse d’une part les risques que peut induire l’ouvrage et ceux qu’il encourt du fait de son environnement. Il détermine, d’autre part, les mesures que GRTgaz devra mettre en œuvre pour assurer une sécurité maximale sur ses ouvrages.

    Les études d’impacts et de dangers sont intégrées au dossier de demande d’autorisation de transport qui est instruit par les services de l’Etat. Ces documents pourront être consultés lors de l’enquête publique.

    En parallèle de ces études, des rencontres ont été organisées avec les services de l’Etat et les élus locaux, l’objectif étant de présenter le projet afin de recueillir des observations et d’optimiser l’insertion du projet au sein du territoire.

    Par ailleurs, le choix du terrain a été guidé par la volonté de s’éloigner des axes routiers à fort trafic, du site de stockage de gaz de Gournay-sur-Aronde et des habitations, ceci afin de minimiser les impacts en terme de sécurité industrielle.

    Afin d’assurer l’information de l’ensemble des riverains sur les enjeux et le déroulement du projet, une plaquette ainsi que la lettre d’information n°1 ont été diffusées durant l’été 2012 au sein des mairies de Cuvilly, Gournay-sur-Aronde et Lataule, ainsi que dans la Communauté de Communes du Pays des Sources.
    La lettre d’information n°2 a été diffusée en mars 2013, directement chez les habitants des communes de Cuvilly et Lataule. Les lettres d’information font l’objet d’une publication périodique.

    GRTgaz organisera une réunion publique d’information, préalablement à l’enquête publique, au printemps 2013  pour présenter aux riverains les caractéristiques du projet, et son insertion dans l’environnement local.

    Suivre l’actualité du projet

  • Le Dépôt du dossier de demande d’autorisation et sa phase d’instruction

    GRTgaz a déposé le 28 septembre 2012 le dossier administratif qui lui permettra d’obtenir l’autorisation préfectorale de transport nécessaire à l’exploitation d’un ouvrage de transport de gaz naturel.

    Au cours de l’instruction du dossier, les services de l’Etat recueillent l’avis d’organismes spécialisés, des représentants des différents secteurs d’activités et des collectivités publiques concernées par le projet.

    Les futurs riverains du projet sont également consultés lors de la phase d’instruction dans le cadre de l’enquête publique. Celle–ci se déroulera au cours du 1er trimestre 2013.

    A l’issue de la phase d’instruction du dossier, il est du ressort du préfet, au vu des avis émis lors de cette phase et des conclusions de l’enquête publique, de prendre un arrêté autorisant GRTgaz à exploiter la nouvelle station d’interconnexion.

    Télécharger la lettre d’information n°2Février 2013

  • La phase de construction

    Lors de cette phase de travaux, le dialogue avec les acteurs du territoire se poursuit.

    L’ insertion de la station d’interconnexion dans le paysage local

    Une étude paysagère a été menée par un cabinet d’architectes pour préserver le paysage naturel. Il est prévu d’intégrer en périphérie de site des plantations qui limiteront l’impact visuel de la station lors de la phase travaux.

    Des retombées économiques locales

    La réalisation de la station d’interconnexion est aussi une opportunité pour le territoire oisien, notamment lors de la réalisation des travaux.
    Un certain volume de travaux peut être confié aux entreprises régionales, soit directement, soit en sous–traitance. Par ailleurs, un tel projet induit également des retombées économiques indirectes sur le logement et la restauration.
    GRTgaz travaillera en étroite relation avec les Chambres de Commerce et d’Industrie de l’Oise, Pôle Emploi et les services de l’Etat pour impliquer au maximum les entreprises régionales.
    Les retombées socio-économiques de ce chantier sont estimées entre 5 et 10% du coût du projet, d’après le retour d’expérience fait sur d’autres chantiers de GRTgaz.

    Limitation de l’impact de la circulation des camions lors du chantier

    Pendant la phase travaux, GRTgaz assurera une information continue sur le déroulement du chantier et ses impacts sur la circulation. Les mouvements de camions seront évalués (nombre, période, circuits empruntés) et planifiés si nécessaire avec les gestionnaires des routes, dans le but de limiter l’impact de la traversée des zones urbanisées.
    Les riverains seront informés avec des lettres d’information publiées périodiquement.

  • La phase d’exploitation

    Ce sont des équipes de GRTgaz qui assureront l’exploitation et la surveillance de l’ouvrage. Lors de cette phase d’exploitation, GRTgaz veillera tout particulièrement à ce que les élus locaux disposent, auprès de ses équipes régionales, de toute information utile.

    Plusieurs thématiques ont fait l’objet d’engagements spécifiques de la part de GRTgaz.

    L’insertion paysagère de la station d’interconnexion

    • Côté Nord, un merlon paysager situé à l’intérieur du site limitera la vue de la station, notamment depuis la RD 938. Il sera planté d’essences locales en mélange, de forme et de hauteurs variables, destinées à créer un écran hétérogène, propice au développement de la faune et de la flore.
    • Côté Est, seront implantés des bosquets composés des mêmes essences que le bois de Lataule, complétés de végétaux de lisière.
    • Côté Ouest, une haie bocagère, identique à la haie existante (reliant le bois de Bellicourt à Lataule), sera plantée en prolongement du merlon.

    Vue depuis la RD17 :

    Etat existant :

    Vue depuis la RD17 : simulation de la future vue :

    Simulation de la future vue : état projeté final

    Vue depuis la RD17 : état existant

    Des mesures de sécurité :

    Pour assurer la sécurité de ces ouvrages, GRTgaz s’appuie sur son expérience en tant que gestionnaire historique de réseau de transport de gaz naturel en France et met en œuvre des dispositions techniques.
    Au niveau de l’interconnexion, les canalisations seront enfouies, et les matériels de tuyauterie seront mis en fosse afin d’être accessibles lors d’opérations de maintenance (vannes de régulation, dispositifs de comptage, etc.).